• 2018-07-10-site-defile-japon-singapour.jpg

06.07.18

Après les États-Unis l’an passé, en 2018 ce sont les emblèmes de deux pays asiatiques qui ouvriront le défilé, ainsi que sept soldats de chaque nationalité : Le Japon et la République de Singapour. Chaque année, la France met à l’honneur l’un de ses partenaires internationaux lors de la fête nationale, et célèbre cette année ses homologues japonais et singapouriens. Mais que savez-vous de ces deux puissances ? Comment fonctionnent leurs armées respectives ?

Nous allons tâcher de vous exposer les principales informations sur le Japon et la République de Singapour.

 

LE JAPON

  • Capitale : Tokyo
  • Superficie : 377 944 km2
  • Population : 126 880 000
  • Nature du régime : monarchie parlementaire
  • Chef de l’État : sa Majesté l’Empereur Akihito
  • Chef du gouvernement : M. Shinzo Abe, Premier ministre
  • Fête nationale : 23 décembre, jour de l’anniversaire de l’empereur régnant

La force terrestre d’autodéfense japonaise correspond à notre armée de Terre en France. Elle compte plus de 150 000 soldats dans ses rangs dont les effectifs sont répartis par catégorie de la façon suivante : 18 % d’officiers, 2 % de sous-officiers supérieurs, 57 % de sous-officiers en deuxième partie de carrière et 23 % de militaires du rang. L’importance de ses effectifs lui confère la 8e place du classement des Etats du monde par puissance militaire en 20172.

Au Japon, il faut obligatoirement passer par la case militaire du rang pour être sous-officier, et les officiers sont sous-officiers pendant un an de leur formation avant de passer sous-lieutenants. Comme dans l’armée de Terre française, il est tout à fait possible de changer de catégorie en interne, et ainsi commencer militaire du rang et terminer officier en fin de carrière.

En France, on peut devenir sous-officier ou officier par voie interne, ou en passant directement les concours dédiés.

Nous célébrons cette année le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon. C’est avec honneur que l’armée de Terre reçoit l’armée du Japon pour la deuxième fois à l’occasion du 14 Juillet, puisque le pays du Soleil Levant était notre invité pour le défilé de 1919.

Prochainement, à l’occasion de la venue du premier ministre japonais, l’accord d’acquisition et de soutien logistique (ACSA) lancé lors du séminaire franco-japonais « 2 +2 » sera signé afin de renforcer la sécurité internationale et cette coopération bilatérale. Le but étant de renforcer l’interopérabilité des armées françaises et des forces d’autodéfense japonaises, donner l’impulsion à de nouveaux projets pour l’avenir ainsi que de faciliter leur coopération lors d’exercices conjoints, d’opérations de maintien de la paix ou d’actions humanitaires et de secours à la population. Il est notamment question de lancer dans les plus brefs délais les travaux de recherche conjoints portant sur la technologie de nouvelle génération de détection des mines.

 

RÉPUBLIQUE SINGAPOUR

  • Capitale : Singapour, cité-État
  • Superficie : 719 km2
  • Population : 5 607 300
  • Nature du régime : régime parlementaire
  • Chef de l’État : Mme Halimah Yacob, Présidente de la République
  • Chef du gouvernement : M. Hsien Loong Lee, Premier ministre
  • Fête nationale : 9 août

À Singapour, le service militaire est obligatoire : c’est ce qu’on appelle la conscription. Il dure deux ans et une fois terminé, le soldat doit également servir dix ans dans la réserve (quelques semaines par an). Les soldats sont appelés une fois majeurs, mais il est possible d’effectuer son service militaire à partir de seize ans et demi.

L’armée de Terre de Singapour compte ainsi 72 000 militaires d’active, dont plus de 30 000 conscrits, c’est-à-dire de soldats en train d’effectuer leur service militaire. Par ailleurs, elle compte plus de 400 000 réservistes et se hisse ainsi à la 67e place du classement des États du monde par puissance militaire en 2018. Compte tenu de sa démographie, l’effort militaire mobilisé est très important : les militaires d’actives de l’armée de Terre représentent 1,3% de la population du pays et les réservistes 7,8%. En France par exemple, les militaires d’active de l’armée de Terre représentent 0,1% de la population globale.

Autrefois sous l’égide de l’Empire britannique, l’armée singapourienne est relativement récente et fêtait ses soixante ans en 2017.