• 2017-03-31-fb-1100.jpg

28.02.18

Pour beaucoup de nouvelles recrues la possibilité de partir, un jour, en opération extérieure (Opex pour les intimes) constitue une des motivations principales. Sauf que vous avez toujours eu du mal à prononcer le mot « artilleur » sans fourcher la langue et que votre « truc » à vous c’est plutôt les ordinateurs… Et bien vous aussi, pourtant, vous pouvez espérer partir en mission !

 

L’éventail des carrières dans l’armée est vaste, vous le savez peut être déjà, mais saviez-vous que tout soldat, toute spécialité confondue, est susceptible un jour de partir en OPEX ? Du pilote de drones à l’agent de restauration ?

 

Voici cinq spécialités, parmi tant d’autres, auxquelles l’armée de Terre donne une envergure toute particulière.

 

1. Pilote de drone : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/emplois/pilote-de-drone

Vous les avez vu dans des films ou à la télévision mais vous ne pensiez pas pouvoir en vivre ? L’armée de Terre recrute pourtant, déjà, des pilotes de drone. Technophile, le pilote de drone participe aux missions de reconnaissance, il prépare et organise les missions de vol des drones et les réceptionne après leur mission.

Vous bénéficierez d'une formation continue en plus d'une formation initiale de 8 mois à l'ENSOA, une école de formation au commandement, et d'une formation spécialisée de 4 mois au 61ème régiment d'artillerie.

 

2. Agent de restauration : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/emplois/agent-de-restauration

On n'y pense pas assez : un soldat reste avant tout un homme et à ce titre il a aussi besoin de se nourrir ! L’agent de restauration se voit proposé tout un panel de compétences à développer en caserne mais aussi sur le terrain : boulanger, cuisinier, pâtissier…

« J'aime mon métier même s'il est parfois fatiguant, il permet de bonnes perspectives d'évolution. Et si je compare mon boulot actuel avec mes périodes d'apprentissage, mes horaires sont plutôt réguliers. A côté de ça, mes missions à l'étranger m'ont ouvert l'esprit, ça change du quotidien ! », Karim 23 ans.

 

3.Technicien informatique : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/emplois/technicien-informatique

Etre « geek » et soldat à la fois, c’est possible ! Devant un ordinateur ou les deux mains dedans pour réparer, sécuriser,… Le technicien informatique et son équipe veillent au bon fonctionnement du réseau local de télécommunication.

 

« L'armée m'a offert une formation solide et m'a ouvert l'esprit. A la sortie de l’École des sous-officiers de Saint Maixent, j'ai continué ma formation dans l'informatique et je gère aujourd'hui une équipe de deux hommes. Je gère au quotidien un réseau des systèmes de télécommunication, tout en encadrant mes hommes et en m'entraînant physiquement car je suis certes un technicien mais aussi un soldat ! » Antoine, 28 ans.

 

4. Agent BTP : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/emplois/agent-btp

Un chantier, c’est encore trop étroit pour vos ambitions ? Vous voulez vous sentir utile au volant de votre engin ? L’agent BTP en France mais aussi à l’étranger réalise les travaux d’infrastructure nécessaires à la sécurité de tous. Tous les corps de métier sont concernés, des experts en voie ferré aux topographes !

 

 

5. Plongeur génie : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/emplois/plongeur-du-genie

 

Vous avez toujours adoré la piscine ? Porter la combinaison ne vous fait pas peur ? Pourquoi ne pas aller consulter la fiche métier des plongeurs du génie ? Le plongeur du génie est formé par l’armée pendant 5 semaines avant d’intervenir en cas d’inondation en France mais aussi en déplacement en Opex.

 

« On est aussi amené à faire des missions sur Terre. Moi je suis parti au Mali, j'avais l'aspect plongeur pour les réseaux sub-aquatique, mais j'étais là bas en tant que fouille opérationnelle spécialisée donc je dois aussi cultiver mon savoir-faire terrestre ». Théophile.