• 2017-02-21-site.jpg

21.02.17

Nous sommes allés interroger le lieutenant colonel Dosseur, chef du bureau marketing et communication de recrutement de l’armée de Terre, afin qu’il nous éclaire sur les avantages professionnels à choisir l’armée de Terre.

Quand je m’engage dans l’armée de Terre, c’est pour la vie ?

Pas tout à fait, on peut choisir entre un premier contrat court ou long : 2, 3, 5, 8 ou 10 ans. D’ailleurs, après un premier contrat vous avez encore le choix : renouveler sous conditions ou bénéficier d’une aide pour une reconversion dans le civil. L’armée de Terre souhaite se mettre en avant comme partenaire majeur des jeunes dans la bataille pour l’emploi, c’est pour ça qu’elle prend le soin de proposer des contrats variés en terme de délais et d’expérience.

Que diriez-vous à un jeune qui cherche un emploi mais qui hésite à s’engager dans l’armée de Terre ?

Si vous devenez soldat, vous exercerez un métier exigeant physiquement et moralement. Bien sûr, ce n’est pas à la portée de tout le monde. Signer un contrat, c’est avoir franchi avec succès les étapes du recrutement. C’est aussi être parvenu au bout d’un système d’évaluation complet et exigeant, qui choisit les garçons et les filles les plus aptes à porter et utiliser les armes de la France. Une fois sélectionné, vous pourrez être fier de votre réussite.

Pour grimper les échelons au sein de l’armée, c’est facile ?

En effet, la progression des soldats au sein de l’armée de Terre est fortement encouragée. Par exemple, 70% des officiers sont d’anciens sous-officiers, et 70% des sous-officiers sont d’anciens militaires du rang. Pour monter en grade, les militaires ont la possibilité de suivre des formations pour acquérir de nouvelles compétences comme la gestion d’équipe, le contrôle du stress, l’apprentissage du tir ou d’une langue étrangère.

Est-ce que tout soldat partira au moins une fois en Opex durant sa carrière ?

Une « Opex », comme on dit chez nous, c’est une opération extérieure. À priori, oui, tout soldat est amené à partir en Opex au moins une fois dans sa carrière. Il faut comprendre que l’engagement opérationnel est au cœur même du métier de soldat. Cet engagement se fait sur la base du volontariat mais tous les militaires sont amenés à partir en opération extérieure ou en mission, pour une durée moyenne de 4 à 6 mois.

Qu’est-ce que le soldat français de l’armée de Terre diffère des autres soldats ?

Je dirais la rusticité : le soldat de l’armée de Terre est habitué à remplir sa mission avec peu de moyens. Il a une réelle faculté d’adaptation sur tout type de terrains et milieux : forêt, jungle, montagne, désert, milieu extrême… Il y a aussi le relationnel, le rapport humain : une aptitude à rencontrer les populations, à entamer le dialogue, à respecter les traditions et coutumes locales, à gagner les cœurs des populations et leur confiance. Pour résumer j’aime bien citer la devise du 3ème RPIMa « être et durer », on y retrouve ces valeurs.