• photo_site.jpg

22.02.17

L’armée de Terre est un recruteur de nouveaux talents. En 2016 nous avons recruté plus de 15 000 nouveaux engagés dans près de 100 spécialités. Parmi eux de nombreux jeunes sans diplômes nous ont rejoint. On vous explique comment et de quelle manière nous les aidons à réussir leur carrière au sein de notre institution.

Qui peut postuler ?

Les seuls prérequis pour un jeune sans diplôme qui désire rejoindre les rangs de l’arme de Terre est d’être âgé entre 17,5 et moins de 30 ans à la date de signature du contrat, d’être de nationalité française, être en règle avec les obligations du service national et jouir de ses droits civiques.

Par où commencer ?

Vous trouverez sur notre site dans la rubrique « Nos emplois » de nombreuses informations sur les métiers accessibles aux personnes sans diplôme. Ensuite prenez rendez-vous dans un Cirfa (Centre d'information et de recrutement des forces armées) proche de chez vous, un conseiller en recrutement vous aiguillera sur votre choix et vous aidera à constituer votre dossier de candidature. Par la suite vous passerez des tests d’évaluation (médicale, physique et psychotechnique) avant de vous positionner, en fonction des résultats, sur trois postes par ordre de préférence. Votre contrat signé, vous partez pour une formation initiale de 12 semaines dans un des centres de formation initiale des militaires du rang (CFIM) avant de débuter une formation de spécialité, propre à votre métier.

Comment choisir ma spécialité ?

Vous êtes agile et avez le goût de l'effort physique ? Vous vous épanouirez dans l’infanterie. Vous êtes méthodique et précis et aimez travailler en équipe ? Le domaine de la logistique est fait pour vous. Chaque spécialité de l’armée de Terre dispose de ses propres caractéristiques. En fonction de vos qualités et vos objectifs choisissez un domaine dans lequel vous vous sentirez à l’aise. Par la suite, avec votre conseiller en recrutement vous approfondirez les particularités et les missions de chacun des postes qui vous plaisent. Enfin, vous profiterez de plusieurs semaines ou mois dans une école de spécialité en vue d'apprendre les techniques spécifiques à l’emploi pour lequel vous avez été recruté.

Quelles évolutions possibles au sein de l’armée ?

Quand vous vous engagez au sein de l’armée de Terre sans diplôme vous avez le statut d’EVAT (engagé volontaire de l’armée de Terre) et vous pouvez choisir un contrat allant de 2, 3, 5, 8 ou 10 ans. Après 3 ans en tant que militaire du rang vous pourrez accéder au grade de sous-officier en passant une formation à l’école nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) et atteindre le grade de sergent-chef en fin de carrière. Un statut qui entraine plus de responsabilités, une dimension managériale plus importante et un salaire plus élevé. Aujourd’hui 70 % des sous-officiers ont débuté comme engagés volontaires.

Et après la reconversion ?

L’armée de Terre forme des soldats mais surtout des hommes et des femmes capables de faire valoir leurs compétences sur le marché de l’emploi. Aidés par leurs formations qualifiantes reconnues par le secteur civil et par les accords passés avec les organismes d’État, un militaire peut postuler en qualité de civil dans une administration publique d’État territoriale ou hospitalière, 70% des militaires de l’armée de Terre trouvent un travail dans l'année de leur retour à la vie civile.

Pour optimiser au mieux un retour réussi dans le monde civil, le militaire est accompagné. Si l’engagé dispose de plus de quatre années de service il bénéficiera, par exemple, de congés de reconversion pendant lesquels il pourra recevoir une formation professionnelle ou être accompagné vers l’emploi. Sans compter les aides financières et l’accompagnement de la sous-direction du reclassement et de l’accompagnement professionnel qui l’aidera à définir son parcours de reconversion.