• 2018-02-27-site-article-plongeur-militaire.jpg

27.02.18

Pourquoi l’armée de Terre a-t-elle besoin de plongeurs ?

L’armée de Terre doit pouvoir évoluer dans tous les milieux. Les missions des plongeurs de combat du génie sont nombreuses :
• effectuer des reconnaissances de terrain afin d’évaluer les possibilités de franchissement ou apporter du renseignement en opération. Il s’agit par exemple d’évaluer les possibilités de franchissement de berges ou de réseaux souterrains.
Effectuer des destructions subaquatiques. Cette mission requiert des compétences particulièrement pointues puisqu’il s’agit d’apprendre à manipuler un matériel explosif.
Mener et participer à des actions offensives, commandos ou de renseignement. Les plongeurs de combat doivent pouvoir prêter main-forte en cas de besoin et être capables de combattre non seulement sur le sol, mais également dans des conditions et des milieux les plus difficiles.
Venir en aide aux populations dans le besoin. En cas d’inondation ou de catastrophe naturelle (comme lors de l’ouragan Irma), les plongeurs peuvent être appelés en renfort afin de participer à la recherche de survivants ou de déblayage, etc. Leur expertise est très utile dans ce type de situation.

Quelle est la différence avec les nageurs de combat de la marine ?

La principale différence entre les plongeurs de combat du génie de l’armée de Terre et les nageurs de combat de la Marine, c’est que ces derniers appartiennent au COS, et font donc partie des forces spéciales. Si tous utilisent les mêmes matériels de plongée, leurs missions sont très différentes.
Les plongeurs de combat du génie sont des spécialistes de la plongée en « eaux intérieures » : lacs, fleuves, rivières, puits, grottes, etc. En fait, partout où il a de l’eau douce ! Alors que les plongeurs de la Marine évoluent en mer.

Quels sont les critères à remplir pour devenir plongeur de combat du génie ?

Pour être plongeur, il faut aimer l’eau, car on y passe beaucoup de temps !
Les plongeurs de combat du génie sont formés en deux temps. Tout d’abord à l’école de plongée de la Marine nationale dans le cadre du stage de plongeur de bord à Saint-Mandrier, puis ils poursuivent leur formation à l’École supérieure d’application de génie pour une partie spécifique en « eaux intérieures ». Ces formations ont pour but d’apprendre à ces soldats les techniques de plongée à l’air et à l’oxygène pur, qui leur seront nécessaires en cas de faible visibilité par exemple. Ils suivront ensuite des formations de spécialité : déminage, travaux sous-marins, parachutisme, aérosondage, secourisme…
C’est dans le cadre de la spécialité « intervention offensive » que les plongeurs utilisent les recycleurs à oxygène à circuit fermé qui permettent de ne laisser sortir aucune bulle une fois sous l’eau assurant ainsi une totale discrétion.

Consultez la fiche emploi de plongeur en cliquant ici.