29.11.17

L’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ne comporte pas que des pilotes ! Vous souhaitez trouver un emploi aux tâches variées et épanouissantes ? Découvrez les missions du mécanicien aéronautique dans notre vidéo. 

L’ALAT dispose de plus de 300 hélicoptères de combat et de transport. Eh oui ! Ce n’est pas l’armée de l’Air mais l’armée de Terre qui dispose de la plus grande partie (2/3) du parc d’hélicoptères de la Défense. C’est pour cela que 76% des effectifs de l’ALAT sont des mécaniciens, qui veillent chaque jour au bon fonctionnement des machines. Ces experts travaillent sur du matériel de pointe : hélicoptères Cougar, Gazelle Viviane, Caracal, Tigre ou même NH90 Caïman. Devenir mécanicien au sein de l’aviation légère, c’est donc la garantie de trouver un emploi passionnant !

 

Les mécaniciens aéronautiques sont divisés en trois spécialisations possibles, selon qu’ils interviennent sur :

la structure : mécanicien aéronautique spécialiste structure
les instruments et équipements de bord : mécanicien aéronautique spécialiste avionique
la motorisation : mécanicien cellules et moteurs

Quel que soit leur domaine d’intervention, leurs missions sont variées : manutention, réparation, mais aussi préparation des hélicoptères avant leurs vols, en atelier mais aussi en piste. Les entraînements sont réguliers, pour que chacun puisse avoir les bons gestes en cas d’urgence ou de situation stressante… de jour comme de nuit ! Les mécaniciens échangent aussi très régulièrement avec le pilote et l’équipage, pour que chacun partage son expertise au service de missions toujours réussies. De plus ces mécaniciens sont amenés à être régulièrement déployés en missions, intérieures comme extérieures, puisque l’ALAT est déployée sur tous les théâtres d’opération où la France est présente. Un mécanicien aéronautique voit donc ses connaissances s’étoffer chaque jour ! 

 

Son expertise lui permet par la suite d’évoluer : mécanicien contrôleur, mécanicien navigant, documentaliste, mais aussi chef d’équipe ou d’atelier sont quelques-unes des spécialités proposées par l’armée. Par ailleurs en cas de reconversion dans le civil, il lui est plus aisé de trouver un emploi car une expérience de mécanicien aéronautique au sein de l’armée est très appréciée !

 

Vous souhaitez trouver un emploi en tant que mécanicien aéronautique de l’aviation légère de l’armée de Terre ? N’hésitez pas à vous rendre dans votre CIRFA pour en savoir plus sur cette spécialité !