• opex-barkhane-armee-terre-etranger.jpg

20.10.17

Travailler à l’étranger au sein de l’armée de Terre, ce n’est pas seulement pour les soldats de l’infanterie ! Si beaucoup ont déjà entendu parler de l’opération Barkhane, lancée en août 2014, et qui a pour responsabilité de lutter contre les groupes salafistes djihadistes au Sahel, la plupart d’entre nous ne connaissent pas les différents métiers essentiels à la bonne mise en œuvre de l’opération. Tour d’horizon des chiffres clés sur ceux qui font, de cette opération phare de l’armée de Terre, un succès ! 

L’armée de Terre propose une grande variété d’emplois à l’étranger. Il est nécessaire de rassembler des soldats aux compétences très différentes pour qu’une opération se déroule correctement et efficacement. Les transmissions seront chargées de collecter, analyser et transmettre les informations indispensables, la logistique d’assurer l’approvisionnement en pièces diverses et en nourriture, les agents de restauration que l’ensemble des troupes s’alimentent correctement pour pouvoir maintenir une forme physique optimale… dans cette liste loin d’être exhaustive, chacun a une responsabilité essentielle dans la bonne marche des évènements ! Travailler à l’étranger est donc loin d’être l’apanage des soldats d’infanterie.

Travailler à l’étranger fait en effet partie intégrante du métier de soldat. Si chacun a sa spécialité, beaucoup de soldats sont régulièrement amenés à partir en opération extérieure, et ainsi contribuer à assumer la responsabilité de la France sur la scène internationale.

Qu’est-ce que l’opération Barkhane ? Cette opération prend la suite des opérations Serval et Épervier, et mobilise environ 4000 militaires français, qui collaborent avec les cinq pays de la zone sahélo-saharienne : Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie. Elle vise à éradiquer les groupes armés terroristes sur le long terme, en favorisant l’appropriation de la lutte par les pays partenaires. 

Vous l’avez compris, l’armée de Terre propose une grande diversité d’emplois à l’étranger