Votre mission

Assurer la maintenance de l’armement

Votre spécialité de mécanicien d’armement consiste à manipuler ainsi qu'à entretenir et réparer du matériel d’armement, de tous calibres, afin qu’ils soient opérationnels à tout moment. Vous assurez également la maintenance de la partie armement de certains systèmes d’armes/d’engins comme la tourelle des blindés.

Caractéristiques

  • Contrat à durée déterminée

    Contrat de 2, 3, 5, 8 ou 10 ans renouvelable
  • Militaire du rang

    1ère classe au bout de 6 mois, puis possibilité d'évolution régulière avec montée en grade grâce aux évaluations tout au long du parcours professionnel.
  • 1 315.38 euros
    Salaire net/mois d'un mécanicien armement (logé, nourri en régiment) pour un(e) célibataire sans enfant en début de contrat

Profil recherché

La spécialité de mécanicien d’armement peut vous correspondre si :
Vous êtes méthodique et méticuleux
Vous avez l’esprit pratique
Vous êtes doté d’une bonne habileté manuelle
Vous savez faire preuve d’autonomie
Vous aimez travailler en équipe

  • H/F entre 17,5 et moins de 30 ans à la date de signature du contrat, de nationalité française, en règle avec les obligations du service national (JDC) et jouissant de ses droits civiques.
  • Diplôme type CAP/BEP ou BAC (appréciés mais non obligatoire)
  • Action

    2/4
  • Leadership

    2/4
  • Analytique

    3/4
  • Technophile

    4/4
Formation
1_formation.jpg

1. Devenir soldat

Soldat avant tout, vous bénéficierez d’une formation générale initiale de 12 semaines (savoir-faire technique et tactique dont combat et maniement des armes, condition physique…).

2. Devenir mécanicien d’armement

Vous suivrez ensuite la formation de spécialiste initiale en régiment / dans votre régiment d’affectation.

3. Acquérir des savoir-faire spécifiques

Manipulation de matériels dangereux, compétences mécaniques, organisation, travail en équipe.

Évolution
1_evolution.jpg

1. En tant que soldat

En tant que soldat, vous serez formé tout au long de votre parcours professionnel. Plus qu’un emploi, l’armée de Terre vous aide à acquérir un savoir-être reconnu lié à votre expérience au sein de celle-ci.

2. En tant que mécanicien d’armement

L’armée de Terre vous offre la possibilité d’évoluer durant tout votre parcours professionnel : vous pourrez monter en grade, gagner en expertise, ou encore vous réorienter vers une autre spécialité de l’armée de Terre. Engagé en tant que soldat de deuxième classe, vous aurez probablement l’opportunité de devenir soldat de première classe au bout de 6 mois, puis caporal au bout de 2 ans de service et caporal-chef au bout de 4 ans.

Reconversion
1_reconversion.jpg

1. En tant que soldat

Votre parcours professionnel dans l'armée de Terre est un atout pour votre reconversion : vous serez reconnu pour votre excellente condition physique, votre rigueur et votre aptitude à travailler en équipe. Vous pourrez envisager de vous reconvertir dans les métiers de la sécurité : garde du corps, convoyeur de fonds, maître-chien, vigile, etc., ainsi que dans les métiers liés au sport : coach, animateur sportif, etc.

2. En tant que mécanicien d’armement

Vous aurez acquis des savoir-faire spécifiques à votre spécialité : mécanicien d’armement. Vous pourrez naturellement vous tourner vers le secteur de l’armement (production d’armement, armurier, etc.). Vous pourrez plus généralement envisager une reconversion en mécanique. A noter : Au bout de 4 ans de service, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement à la reconversion.

Les regiments où exercer cet emploi

Pourquoi nous rejoindre

Parce que l’armée de Terre est avant tout une aventure humaine, au service de la France. L’aventure de la découverte des pays où elle intervient et de la rencontre avec leurs populations. Mais aussi celle de la fraternité d’arme qui unit tous les soldats, quel que soit leur grade, sexe, religion, origine, etc.

  • 1er
    employeur
    chez les jeunes
  • 66%
    des sous-officiers
    sont d'anciens
    militaires du rang
  • 70%
    des officiers
    sont d'anciens
    sous-officiers
  • 100
    spécialités
    possibles au sein d'un seul métier : soldat
  • 74%
    des soldats
     trouvent un emploi dans les 6 mois après avoir quitté l’armée