Votre mission

Exercer responsabilités et expertise en histoire

Votre spécialité d’officier historien consiste à participer au développement de la recherche en histoire et à effectuer des études contribuant au développement de l'histoire militaire au sein des armées. Vous travaillez en état-major, direction centrale, au sein d’une base de défense ou encore en unité (régiment, école, corps de troupe…).

Caractéristiques

  • Contrat à durée déterminée

    Contrat de 5 ans renouvelable
  • Officier sous contrat
    Sous-lieutenant en fin de formation, puis possibilité d'évolution régulière avec montée en grade grâce aux évaluations tout au long du parcours professionnel
  • 1 700.00 euros
    Salaire net de départ d'environ 1700€ puis augmentation moyenne de 12% chaque année
    (Estimation ne tenant pas compte de la situation de famille, de logement ou du lieu de résidence)

Profil recherché

La spécialité d’officier histoire peut vous correspondre si :
Vous êtes diplômé d'un cursus en histoire
Vous êtes organisé, méthodique et rigoureux
Vous avez un bon sens de l’écoute et des relations humaines
Vous faites preuve d’initiative et d’autonomie
  • H/F entre 17,5 et moins de 32 ans à la date de signature du contrat, de nationalité française, en règle avec les obligations du service national (JDC) et jouissant de ses droits civiques.
  • Diplôme type BAC+3 minimum obligatoire
  • Action

    2/4
  • Leadership

    2/4
  • Analytique

    4/4
  • Technophile

    4/4
Formation
1_formation-officier.jpg

1. Devenir soldat

Pour acquérir les bases du métier de soldat et d'officier, vous bénéficierez d’une formation initiale militaire de 3 mois aux Ecoles de Saint Cyr Coëtquidan (ESCC)

2. Devenir officier historien

Vos études supérieures doivent vous permettre de remplir vos missions.
Doté d'une formation en histoire, vous effectuez des recherches et des travaux historiques à partir des archives au profit des armées et du ministère des armées. Vous pourrez avoir sous vos ordres du personnel civil ou militaire et  être amené à exercer votre métier à travers le monde en partant en opérations extérieures.

 

Évolution
1_evolution-officier.jpg

1. En tant que soldat

Vous serez formé tout au long de votre parcours professionnel. Plus qu’un emploi, l’armée de Terre vous aide à acquérir un savoir-être reconnu lié à votre expérience au sein de celle-ci.

2. En tant qu’officier historien

L’armée de Terre vous propose un parcours professionnel clair et la possibilité d'évoluer régulièrement. Vous pourrez monter en grade, gagner en expertise et acquérir de nouvelles qualifications. Le choix de la voie officier sous contrat spécialiste peut se concevoir comme une première expérience professionnelle, mais il peut également vous permettre de dérouler tout un parcours professionnel dans l'armée de Terre.

Reconversion
1_reconversion-officier.jpg

1. En tant que soldat

Votre parcours professionnel dans l'armée de Terre est un atout pour votre reconversion : vous serez reconnu pour votre excellente condition physique, votre rigueur et votre aptitude à manager une équipe.

2. En tant qu’officier historien

Vous aurez acquis des savoir-faire spécifiques à votre spécialité. Vous pourrez naturellement transposer votre expérience dans le civil, dans différents métiers. A noter : A l’issue de votre premier contrat, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement à la reconversion.

 

Pourquoi nous rejoindre

Parce que l’armée de Terre est avant tout une aventure humaine, au service de la France. L’aventure de la découverte des pays où elle intervient et de la rencontre avec leurs populations. Mais aussi celle de la fraternité d’arme qui unit tous les soldats, quel que soit leur grade, sexe, religion, origine, etc.

  • 1er
    employeur
    chez les jeunes
  • 13 000
    postes
    à pourvoir en 2018
  • 66%
    des sous-officiers
    sont d'anciens
    militaires du rang
  • 70%
    des officiers
    sont d'anciens
    sous-officiers
  • 100
    spécialités
    possibles au sein d'un seul métier : soldat
  • 74%
    des soldats
     trouvent un emploi dans les 6 mois après avoir quitté l’armée