• divers_reconversion.jpg

Une opportunité pour l’avenir

Être soldat un jour ne veut pas dire toujours. Être soldat, c’est aussi l’opportunité d’acquérir une expérience et une formation valables dans la vie civile.

Tout soldat a le choix ! L’armée de Terre propose des contrats de différentes durées. Un militaire du rang, par exemple, peut signer un contrat de 2, 3, 5, 8 ou 10 ans, renouvelable. D’autre part, un accompagnement à la reconversion à la vie civile est proposé dès 4 ans de service (un peu plus pour les officiers).

En 2014, 70 % des militaires de l’armée de Terre ont trouvé un travail dans l'année de leur retour à la vie civile.

A noter : lorsqu’il quitte l’armée de Terre, le soldat bénéficie d’une retraite à jouissance immédiate, calculée à partir de son ancienneté.

Une expérience valorisée

Le fait même d’avoir été soldat de l’armée de Terre est un atout pour la reconversion.

Les savoir-faire et, surtout, le savoir-être acquis sous l’uniforme, sont utiles pour la vie et très appréciés par des chefs d’entreprise : disponibilité, discipline, esprit d’initiative, sens des responsabilités, autonomie sont des qualités recherchées.

Des formations reconnues

En outre, un soldat bénéficie d’une formation continue tout au long de son parcours professionnel dans l’armée de Terre.

La majorité des formations qualifiantes de l’armée débouchent sur des qualifications reconnues par le secteur civil.

Des compétences utiles dans le civil

De nombreux emplois de l’armée de Terre sont directement transposables dans le civil, d'autres sont adaptables moyennant une petite formation.

Il est important de penser aux opportunités de reconversion lors du choix de la spécialité. Le conseiller en recrutement prend en compte cet aspect lorsqu’il accompagne les candidats dans leurs choix.

A noter : il existe également des partenariats passés par l’agence de reconversion de la Défense, « Défense mobilité », avec des entreprises privées et des fédérations de métiers.

Dans la fonction publique

A partir de dix ans de service, un militaire peut postuler en qualité de civil dans une administration publique d’Etat, territoriale ou hospitalière.

Après un an de détachement dans une administration, un militaire peut demander son intégration ou sa titularisation dans le corps ou le cadre d’emploi dont relève cet emploi (ce qu’il a acquis pour la retraite est alors simplement transposé sur son nouveau compte retraite).