• divers_viedefamille.jpg

Au quotidien

La vie militaire est tout à fait compatible avec une vie de famille, que celle-ci existe déjà ou qu’elle soit un désir pour le futur. De très nombreux soldats, hommes et femmes, sont en couple et ont des enfants. L’armée de Terre est attentive à préserver cette composante de leur bien-être.

Libres les soirs et week-ends, sauf lorsqu’ils sont en mission, en manœuvre ou en opération, les soldats sont présents pour leur famille.

Des spécificités à prendre en compte

Comme pour tout le monde, la conciliation vie de famille - vie professionnelle implique une certaine organisation. S’ajoutent quelques contraintes particulières : le choix d’un emploi tourné vers l’action demande de la réactivité et d’accepter de ne pas pouvoir tout planifier.

Être soldat signifie aussi des absences liées aux opérations intérieures ou extérieures. Dans ce cas, il est toujours possible aux soldats de garder le contact avec leurs familles, par téléphone, webcam, etc. lors de créneaux définis.

Les mutations 

Les militaires du rang sont attachés à leur unité/organisme, il n’y a pas d’obligation de mutation, à moins que celle/celui-ci ne bouge.

Les sous-officiers sont généralement mutés à partir de 7 ans de présence dans une garnison, de 4 ans en Ile-de-France et de 3 ans en école.

Quant aux officiers, ils sont mutés tous les 4 à 6 ans ; 2 à 3 ans s’ils servent en école ou en Ile-de-France.

Tout soldat peut aussi demander une mutation pour convenances personnelles, en demandant un rapprochement géographique à la direction des ressources humaines de l’armée de Terre.

Cette dernière accorde une attention particulière aux attentes du soldat et de sa famille afin de leur proposer une vie stable, tout en prenant en compte les besoins de l’institution.

A noter que les conjoints de soldats peuvent bénéficier de l’aide des 28 cellules d’accompagnement vers l’emploi des conjoints (CAEC). Présentes dans les principales villes de France, elles les accompagnent dans la mobilité et dans leur recherche d’emploi dans le secteur privé.

Les aides familiales

Les soldats bénéficient des mêmes prestations familiales que les salariés de la fonction publique.

Ils bénéficient également de l’action sociale des armées, qui leur donne accès aux prêts de l’action sociale et à certaines prestations sociales : secours, aide à la garde d’enfants pendant des horaires atypiques, aide à la reconnaissance d’une nouvelle affectation par le conjoint, aide à l’éducation, aide-ménagère à domicile.

Concernant les vacances, ils ont accès à des séjours variés. Ils reçoivent également des allocations interministérielles pour les "séjours d’enfants en centre de vacances extérieurs à la Défense".