Vous vous posez une question ?

Retrouvez ici quelques réponses sur les grands sujets relatifs à votre recrutement.
Si vous ne trouvez pas le renseignement dont vous avez besoin, les CIRFA restent à votre disposition.

S'engager

  • Quelles sont les conditions générales d’engagement ?

    Concernant l’âge, l’armée de Terre recrute à partir de 17,5 ans jusqu’à 30 ans avec ou sans diplôme pour un engagement en tant que militaire du rang.

    La limitation d’âge pour s’engager en tant que sous-officier est de 29 ans et 32 ans pour les officiers spécialistes ou encadrement.

    Dans tous les cas, vous devez jouir de vos droits civiques, avoir effectué votre Journée Défense et Citoyenneté (JDC), être déclaré physiquement et médicalement apte à l'engagement. Attention, certains emplois exigent des prérequis sur la condition physique ; et satisfaire aux épreuves d’évaluation.

  • Comment intégrer l’armée de Terre ?

    Vous avez deux solutions pour intégrer l'armée de Terre, soit vous prenez rendez vous dans le Centre de Recrutement (CIRFA) le plus proche de votre domicile avec un conseiller en recrutement. Il vous recevra lors d’un premier entretien dans le but d'étudier avec vous, vos motivations et vos attentes. Ceci débouchera sur l'ouverture de votre dossier d’engagement.

    Soit vous créer un espace candidat sur le site sengager.fr, afin de prendre rendez-vous avec un conseiller en recrutement selon ses disponibilités.

  • Combien de temps dure le processus de recrutement ?

    Il faut compter un délai moyen de 4 à 6 mois entre le dépôt de dossier et la signature du contrat. Certains sont recrutés en deux mois, d’autres en un an : la procédure de recrutement varie selon certains critères comme :

    • le choix de l’emploi, qui n’est pas forcément à pourvoir chaque mois, voire qu’une fois par an ;
    • les places ouvertes dans les différentes écoles et centres de formation selon les emplois envisagés ;
    • le planning de passage dans les groupes des services d’évaluation.
  • Peut-on ouvrir un dossier de candidature pendant une mission d'intérim ?

    Oui c’est tout à fait possible. Le processus de recrutement étant assez long, de 4 à 6 mois, vous pouvez l’entamer le plus tôt possible car il comporte plusieurs étapes dont celle du passage en groupe des services d’évaluation.

Le parcours

  • A quel grade peut-on s'engager dans l'armée de Terre ?

    Cela dépend de l’emploi que vous allez choisir, des besoins de l’armée de Terre et de votre dossier.

    Si vous êtes quelqu'un plutôt « terrain », vous pouvez commencer par devenir militaire du rang. Si vous souhaitez un peu plus de responsabilités « terrain », devenez sous-officier. Si vous aimez le commandement et la réflexion, devenez officier. Chaque parcours a ses conditions de recrutement.

    Sachez toutefois que l’escalier social est une réalité au sein de l’armée de Terre et qu’il existe des passerelles entre chaque catégorie de militaires.

    Votre évolution se fera en fonction de vos résultats et de vos motivations.

  • Comment devenir militaire du rang dans l’armée de Terre ?

    Les militaires du rang sont avant tout des combattants, exécutants ou gradés, professionnels, prêts à intervenir en France comme à l’étranger. Grâce à une formation militaire et technique, les militaires du rang sont à la fois des hommes d’action et des techniciens. Ce sont des engagés volontaires de l’armée de Terre (EVAT) et des volontaires de l’armée de Terre (VDAT).

    En qualité d’EVAT, vous êtes âgé de 17,5 ans à moins de 30 ans, vous signerez un contrat initial de 2, 3, 5, 8 ou 10 ans, renouvelable jusqu’à 27 ans selon certaines conditions.

    Tous les EVAT sont contractuels. Mais il est possible, sous conditions, de devenir sous-officier contractuel puis, pour les meilleurs, de carrière.

    Vous avez plus de 18 ans et moins de 26 ans et voulez devenir volontaire de l’armée de Terre (VDAT). C’est un parcours court de militaire du rang. Vous signerez un contrat initial de 1 an, renouvelable 4 fois. Au 1er jour du 7ème mois de service, vous pourrez, sous certaines conditions, souscrire un contrat d’EVAT.

    Vous suivrez une formation d'une durée de 4 à 6 mois : une formation initiale générale de 12 semaines dans un centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM), suivie d’une formation initiale de spécialiste (d'une durée variable en fonction de l’emploi) et des formations complémentaires nécessaires à votre 1er emploi (conduite, adaptation…) en régiment d’affectation et dans des centres et écoles spécialisés de formation.

  • Comment devenir sous-officier dans l’armée de Terre ?

    Pour devenir sous-officier, il faut avoir entre 17 ans et demi et moins de 29 ans le jour de la signature de votre contrat.

    Après avoir ouvert votre dossier et passé vos évaluations, votre dossier passera en commission, et c'est ensuite que vous aurez une réponse finale. L’intégration à l’école de formation des sous-officiers d’active (ENSOA) se fera ensuite en fonction des sessions.Si vous n’êtes pas retenu en qualité de sous-officier, une réorientation comme EVAT vous sera sans doute proposée.

    Au terme de votre formation à l'ENSOA, vous choisirez en fonction de votre classement et dans l'ordre: la fonction opérationnelle (infanterie, artillerie…), la garnison, le régiment, la spécialité et le matériel servi.

    Cliquez ici pour plus d'informations sur le parcours sous-officier

  • Comment devenir officier dans l’armée de Terre ?

    Vous avez plusieurs possibilités pour devenir officier dans l’armée de Terre :

    1. passer le concours d’entrée « grandes écoles » si vous détenez le BAC et êtes en classes préparatoires ;
    2. passer le concours sur titre si vous avez un BAC+5 ;
    3. vous engager directement comme officier sous contrat spécialiste si vous avez un BAC+3.

Bilan médical

  • Est-il possible de faire un recours lorsque l'on a été jugé inapte définitif ?

    Vous pouvez demander à votre conseiller en recrutement de vous indiquer la procédure pour une contre-expertise de votre dossier par un autre médecin militaire.

    Le CIRFA vous donnera les coordonnées du bureau expert.

  • L'armée de Terre fait elle des dépistages de produit stupéfiants ? Cannabis et autres ?

    Dans le cadre de la lutte contre les addictions, l'armée de Terre procède à une prise de sang chez tous les nouveaux engagés. Si le contrôle est positif (THC ou autres substances), l'intéressé sera suivi et testé régulièrement.

    Si les résultats restent inchangés malgré les dépistages, l'armée de Terre rompra le contrat d'engagement du fait de l'autorité militaire.

  • Comment se déroule le bilan médical en centre d’expertise médicale initiale ?

    L'expertise médicale sert à déterminer votre aptitude à exercer l’un des emplois de l’armée de Terre. Il s’agit d’une visite médicale générale (électrocardiogramme, tests auditifs et de visions, etc.).
    Pour faciliter cette étape, n’oubliez pas de prendre votre carnet de santé, un certificat de votre dentiste concernant le bon état de votre dentition ainsi que tous les documents en rapport avec votre condition physique (radiographies, attestations, ordonnances, etc.).
    Vous devez également être à jour de vos vaccins. A l’issue vous serez déterminé(e) apte ou inapte à l’engagement.

  • Au terme de l'expertise médicale, qui décide du niveau d'aptitude à l'engagement militaire ?

    Seuls les médecins militaires pourront décider si vous êtes apte lors de votre passage au centre d’expertise médicale initiale (CEMI). Le médecin peut déterminer plusieurs niveaux d'aptitude :

    • une aptitude complète, qui vous laisse libre choix de spécialité ;
    • une inaptitude temporaire : repousse votre candidature jusqu'à déclaration d'aptitude, le temps que vous fassiez les examens médicaux nécessaires ou procédiez aux soins requis.
    • une inaptitude partielle : Vous empêche de postuler sur les emplois pour lesquels le médecin vous a déclaré(e) inapte.
    • une inaptitude définitive : clôt votre dossier de candidature

Les évaluations

  • A quel moment je pars effectuer mes évaluations ?

    Votre conseiller en recrutement vous contactera pour votre date de passage en groupe des services d’évaluation (GSE). Vous recevrez également une convocation par la poste. Le délai d'attente moyen est de 3 à 4 semaines après l’ouverture de votre dossier.

  • Combien de temps durent les évaluations ?

    Vous effectuerez, durant 4 demi-journées, une série d'évaluations :

    • En centre d’expertise médicale initiale (CEMI) :
      • Un bilan médical complet ;
         
    • En département d’évaluation et d'information (DEI) :
      • Des épreuves de sport ;
      • Des évaluations psychotechniques ;
      • Des entretiens individuels d’évaluation ;
      • Des séances d’information sur le métier de soldat et les emplois de l’armée de Terre.

    Vous y êtes nourri(e), logé(e).

  • Ou se déroule les phases d’évaluations ?

    Les évaluations ont lieu, suivant votre région, dans l’un des 5 groupes des services d'évaluation (GSE) suivants : Vincennes, Nancy, Lyon, Bordeaux ou Rennes.

    Pour les candidats des DOM COM, c’est le CIRFA qui fait passer les évaluations.

  • Quand recevrai-je mes résultats ?

    Votre conseiller en recrutement recevra vos résultats une dizaine de jours après votre passage en évaluation et vous les communiquera. Les résultats et l'avis de l'évaluateur seront ajoutés à votre dossier de recrutement en vue de l’orientation, sauf dans le cas d’une inaptitude médicale partielle ou définitive où vous serez immédiatement informé.

    Vous pourrez repasser vos évaluations médicales et sportives 1 an après votre passage en groupe des services d’évaluation (GSE). Pour les évaluations psychotechniques, il faut attendre 3 ans.

Questions diverses

  • Comment localiser les régiments en France ?

    Les différentes armes (ou fonctions opérationnelles) de l’armée de Terre sont répertoriées ici : http://www.defense.gouv.fr/terre/presentation/organisation-des-forces/organisation-des-forces

    Vous trouverez un descriptif détaillé des régiments qui la composent.

  • Une fois affecté dans mon unité, où est-ce que je logerai ?

    A votre arrivée en régiment, vous serez logé gratuitement en chambre, au sein de la caserne.

    Vous pouvez le rester jusqu'au grade de caporal. Au-delà de 6 mois de service, vous pourrez vous loger dans le civil, à vos frais.

    Dans ce cadre, vous disposez également d’un accès à un logement à tarifs préférentiels dans les logements de la défense, en fonction des demandes et des disponibilités.

  • Pourrai-je réutiliser dans le civil la formation que j’aurai acquise à l’armée de Terre ?

    Oui, des équivalences existent entre les diplômes militaires et les diplômes civils.

    Certaines fonctions sont directement transposables, ou adaptables dans le civil, d’autres sont spécifiques au métier de soldat. Mais quelle que soit votre spécialité, il existe des dispositifs pour vous aider à retrouver un emploi dans le civil.

  • Une fois militaire, puis-je quitter l’armée de Terre quand je veux ?

    Comme dans toute entreprise, vous disposez d’une période légale de 6 mois après la signature de votre contrat pendant laquelle il vous est possible de quitter l’armée de Terre.

    Passée cette période d’essai, vous devez respecter la durée de votre contrat.